La culture à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso

Les masques : les fêtes des masques ont lieu si je me souviens bien au moment des premières pluies jusqu'en juillet à peu près. C'est toujours une fête pour tout le monde. Je vous déconseille d'aller les voir à Tonouma, ils font un peu peur là-bas, il y en a un qui a failli me frapper avec son fouet. En tous cas moi j'ai eu la trouille ; les burkinabè qui étaient avec moi disent qu'il cherchait juste à me faire peur...
Mon oeil !! Moi j'ai bien vu le petit regard cruel du type.

Le Centre Culturel Français (CCF pour les intimes) : de bons films dans la salle de spectacle extérieure, de très bons spectacles, le journal de France 2 à 18h00 parce que y a une grande télé (y en a peut être que ça intéresse).

La semaine nationale de la culture (j'ai pas pris de photos quand j'y suis allé)

La vieille mosquée : avant qu'elle soit repeinte pour la Coupe d'Afrique des Nations, elle avait l'air beaucoup plus vieille

Le vieux quartier : vachement vieux, pas du tout moderne. Et pour le même prix voici une autre photo comme ça vous connaîtrez le vieux quartier sous deux angles et vous pourrez presque voyager à l'intérieur. De bons musiciens.

La vache, j'ai failli oublier le musée, ouf ! la culture est sauve !

En parlant de musée, il y en a un nouveau : c'est le musée de la musique que Urbain Kam a ouvert il y a peu de temps. Il présente de nombreux instruments traditionnels. Ca vaut le détour, les guides pour la visite sont très bien et expliquent l'histoire des instruments de façon très intéressante. En revanche je n'ai pas trop accroché au film à la fin (mais bon ça n'engage que moi). Dans la foulée, comm Urbain n'est pas né de la dernière pluie et que ce n'est pas un guide de pacotille, il a bien sûr ouvert également quelques chambres d'hôtel à des prix raisonnables. Il propose aussi des expéditions en 4x4 pour visiter le pays.

La culture / Photos de la ville / Artisanat / Un guide pour visiter / Les monstres plantes