Les bars branchés et les boîtes de nuit de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso

Pour tout vous dire, les boîtes de nuits ressemblent beaucoup à celles qu'on peut trouver en France ou ailleurs en Europe, donc c'est comme d'habitude, y a ceux qui aiment et ceux qui détestent. Moi ça dépend des jours.

Le Macumba est à nouveau ouvert après quelques années de fermeture, le nouveau patron est un algérien très sympa paraît-il (enfin moi je le connais pas, je parle par ouïe-dire). Comme je viens de le dire, ça ressemble typiquement à une boîte européenne, sauf que les gens à l'intérieur sont en majorité noirs et que ceux qui ont les moyens de boire une bouteille de wisky sont plutôt blancs. Malgrè les quelques côtés un peu glauques, j'adore l'ambiance et la musique, y a vraiment moyen de bien se marrer. Le Macumba se trouve à côté du marché dans la rue des délices et de "chez hazard".

Juste à côté du Macumba, il y a un bar branché pour ceux qui aiment se la jouer snobinards. Ca s'appelle le Sacramento, à l'intérieur on trouve surtout des libannais et des burkinabè friqués qui profitent de la climatisation en sirotant un wisky.

Le Black and White, je crois que c'est toujours ouvert, c'est plutôt sympa mais je saurais plus indiquer précisémment où c'est.

Le Tempo, c'est la boîte qui déchire avec le Macumba, elle est à côté de la Mairie. Juste un détail, un petit conseil d'expert en maréchaussée, ne pissez pas sur la façade du commissairiat qui se trouve juste à côté du Tempo, c'est très chiant de devoir négocier une sortie avec le chef quand on est un peu saoul et qu'il est 3 ou 4 heures du matin.

Appel à témoin : je suis preneur de toutes photos de l'une de ces boîtes de nuit. Vous avez osé sortir votre appareil photo et faire un gros flash dans une boîte en plein milieu de soirée, faîtes connaître votre exploit !!!!

Il faut maintenant m'écrire pour me dire que ce site est fantastique et que gràce à moi vous avez passé des soirées de rêve à Bobo.

 

Cinéma / Maquis / Boîtes de nuit