Les restaurants de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso

Alors par exemple, il y a le restau de l'Entente, ouvert assez tard le soir, idéal pour aller manger à partir de 1000 Fcfa après le cinéma. Ouvert assez tard le soir. L'Entente est situé pas loin de Boby Market (ou "chez Hazar"), à côté du "maquis de l'entente", et puis de toute façon tout le monde connait, il suffit de demander.

Il y a aussi les Bambous, un Café-Restaurant-Spectacle qui a ouvert en janvier 1997. Situé entre la place de la nation et la boulangerie "la bonne miche" (j'en rigole encore), très sympa, le cadre est très agréable, il y a des concerts presque tous les soirs (musique traditionnelle ou moderne), on y mange à partir de 1500 Fcfa. Par contre, petite ombre au tableau, c'est aussi le repère des faux-guides et le pauvre touriste dont la tête n'est pas trop connue se fait harceller par les faux types.

La nouvelle canne d'or (anciennement la Canne d'or mais maintenant elle est nouvelle vu que le type qui l'a racheté est nouveau) : Situé à 200 mètres du CCF en direction de la place de la femme, ça c'est un restau qu'il est bien ! Spécialités de poisson, nems, ragoût de grenouille, gratin dauphinois, irish coffee… Le cadre est bien (Calme - Jardin - Terrasse - Fraîcheur), la nourriture délicieuse, le service rapide (c'est exceptionnel au Burkina), mais c'est un peu cher  : il faut compter entre 2500 et 5000 Fcfa pour un repas. Le nouveau patron est un fan du jeu d'échec. Le patron m'a envoyé le numéro de téléphone alors comme je suis gentil je le donne : (226) 98.15.96 ou 61.51.55

L'eau vive : pas loin des "banbous", tenu par des soeurs. Sans doute le meilleur restaurant de Bobo, on s'en sort pour environ 8000 Fcfa, le canard aux mangues est excellent. A 22h00, les soeurs chantent "l'Avé Maria", au début c'est un peu surprenant.

Le truc qui marche de plus en plus, c'est le campagnard, vers sarfalao (je suis pas certain que ça s'écrit comme ça Sarfalao, mais bon c'est pas grave). Donc je parlais du Campagnard : c'est simple mais on y mange bien et pour un prix raisonnable. Tout le monde n'en dit que du bien. Et bein moi aussi.

Je ne peux pas parler des restaurants sans évoquer le Sidwaya. Il a ouvert au moment de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) qui avait lieu au Burkina en 1998. On y fait de petits festins. Ce restau-maquis a été choisi comme centre TV5 (je sais pas trop ce que ça veut dire mais ça se traduit par le fait qu'il y a tout le temps un écran égant qui diffuse TV5). Voici une photo de la petite bicoque du milieu pour le plaisir de maggi !

On passe au suivant parce que sinon on aura jamais terminé. Je n'ai pas que ça à faire et vous non plus, alors au boulot ! Donc le suivant c'est le Pacha. Quand je pense à leur fameuse fondue bourguignone, j'en tremble encore (soit dit en passant : la viande burkinabè est succulente). Le cadre du Pacha est assez agréable.

Allez, roulez jeunesse, voici maintenant la Casa Africa, un restau bien sympa qui a été monté par d'anciens CSN (Coopérants du Service National), cherchez pas dans le dictionnaire, ça n'existe plus. La Casa Africa dispose d'un cadre bien agréable et les plats sont plutôt bons.

Je vais continuer à vous faire fanstamer en évoquant maintenant le watti noma qui propose les plus fameuses pizzas de Bobo. Ce restaurant est mythique pour son "Calzone crème". Un pélerinage annuel s'impose pour tous les amoureux de Bobo qui ont pris 1 kg à chaque bouffe dans ce restaurant. Le steak au poivre vert vaut également le détour.

Je me permet maintenant un plaidoyer pour le cuisinier le plus gentil du Burkina : Augustin. C'est un burkinabè qui a ouvert son propre restaurant après avoir travaillé pendant longtemps au service d'expatriés occidentaux. Le résultat est assez sympathique. Ca ne correspond pas du tout aux standards luxueux des habitués de l'eau vive et de la canne d'or, mais ça vaut le coup pour la gentillesse du patron, le cadre très cheap et la cuisine excellente. Malheureusement, en raison du manque de clientèle, Augustin ne peut se permettre d'avoir des stocks trop importants, donc mieux vaut le prévenir dans la journée du repas souhaité pour le soir. Le restaurant n'est pas loin de la station total qui se trouve sur la route de la nation.

Voici maintenant les délices, c'est un restau qui a ouvert en 1998 et qui a remporté un grand succé à ses débuts gràce à la proximité de la boîte de nuit "le Macumba". C'est encore pas trop mal mais souvent un peu long. Donc ça se trouve juste à côté du marché, dans la rue de Hazard. Je précise cependant que le restau ne sert quasiment plus à manger et qu'il ressemble plutôt à un bar maintenant. Ils ont même fait des travaux pour remplacer la salle à manger par un second bar de nuit (le sacramento). Voici une photo de l'intérieur du restau tel qu'il existait avant.

Pour finir, le restaurant de la couronne était aussi pas mal du tout. Malheureusement le restau est maintenant fermé. Je laisse la photo par nostalgie. Comme je pleure souvent le soir en pensant à la mort de ce magnifique restau, je ne peux pas m'empècher d'ajouter une photo de l'intérieur.

 

Il faut maintenant m'écrire pour me dire que ce site est fantastique et que gràce à moi vous avez pris 10 kg pendant votre séjour à Bobo.

Le petit Déj' / Les restaurants / Les poulets grillés