Zoom sur.... Boubou Hama

Boubou Hama est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages aussi bien de philosophie et d'histoire que de récits autobiographiques et de littérature enfantine. Il fut aussi le premier instituteur du Niger, l'un des père de l'indépendance et le fondateur du Musée national du Niger.

Ses essais, récits initiatiques, romans, contes et livres d'histoire, sont nourris de sagesse et d'appels à la démocratie. Son essai intitulé Le retard de l'Afrique expose notamment son idée de ce que l'Afrique peut apporter à l'Occident :

"Le plus grand bien que l'Afrique peut apporter à notre commune humanité dans l'angoisse est son grand retard, celui-là même qui manque à l'Occident industriel pour devenir humain."

Surtout publié après l'indépendance, à l'exception d'un recueil de contes paru en 1932, Boubou Hama a dominé longtemps la littérature nigérienne. Il a fallu attendre les années soixante-dix pour qu'émergent de nouveaux noms.

LE NIGER

Si la littérature nigérienne n'est pas très fournie, elle n'en est pas moins de belle qualité. Le grand auteur du Niger est sans doute l'éminent chercheur, enseignant et homme politique - il fut pendant longtemps président de l'Assemblée nationale du Niger- Boubou Hama (1906-1982).

Parmi les romanciers contemporains, citons Abdoua Kanta (Le Déraciné, 1972), Idé Oumarou (Gros Plan, 1977), Amadou Ousmane (Quinze ans, ça suffit, 1977) et Abdoulaye Mamani (dont il faut souligner le remarquable Sarraounia, 1980.) Du côté de la poésie, Abdoulaye Houdou publie dans différentes revues des Sahéliennes qui ne manquent pas d'intérêt, et le calligraphe Hawad explore le nomadisme dans une série de beaux poèmes écrits d'abord dans la langue des Touareg (Caravane de la soif, 1985).

Notons également Mahamadou Halilou (Caprices du destin, 1981) et Amadou Idé (la Camisole de paille, 1987 ), également poète (Cri inachevé, 1984).


 

 


http://www.girafe-info.net

Un site réalisé par Emmanuel Lacroix,
membre du réseau Girafe-info